Conseils pour produire un marketing de contenu efficace

Révélation visuelle, blogage d’invités et 5 outils permettant d’affiner la stratégie de contenu, en travaillant sur la création, la planification, la conservation et la diffusion du contenu. Ils appellent cela le chaos du contenu, et c’est cet embouteillage de contenu créé par les marques dans le but de capter l’attention des gens et de pousser à la conversion. Dans ce contexte, une stratégie de marketing de contenu n’est plus concevable comme une simple somme de canaux – site, blog, présence sociale, calendrier de newsletter, etc. – mais comme un véritable champ de recherche, au sein duquel il est nécessaire de mettre à jour les compétences, les outils et les supports pour donner de la visibilité à la marque et impliquer les utilisateurs.

Nous avons ensuite identifié quelques points fondamentaux qui pourraient aider votre stratégie à sortir du chaos des contenus, en profitant de l’occasion pour vous offrir une réduction de 10% sur le cours de marketing de contenu de la Ninja Academy : un parcours d’apprentissage pour affiner votre stratégie de contenu, en travaillant sur la création, la planification et la conservation des contenus.

1. Les différentes déclinaisons de la narration visuelle

  • Les vidéos comme moteur de l’engagement

Avec la diffusion croissante de la vidéo en ligne, il deviendra de plus en plus difficile de capter l’attention des gens simplement en regardant les chaînes, « en étant là » ; le contenu devra devenir de plus en plus distinctif, capable d’engager ou d’être utile. Selon un rapport de Cisco, d’ici 2019, la vidéo constituera 80 % du trafic internet. Qu’il s’agisse de vidéo en direct, de réalité immersive à 360 degrés ou de dessins animés, une chose est sûre : le contenu vidéo est une opportunité à ne pas manquer.

  • Des images statiques au contenu animé

Pas seulement de la vidéo. Il existe différents formats qui offrent un potentiel d’engagement que de nombreuses marques ont encore du mal à explorer. Il s’agit de GIF animés, d’images dynamiques et de minuteurs.

L’élément dynamique prend notamment le dessus sur l’image statique, dans les réseaux sociaux comme sur les pages d’accueil des sites web, jusqu’aux courriels. En bref, il est nécessaire de s’adapter à un changement dans la réalisation de l’utilisateur, qui préfère de plus en plus l’élément dynamique. L’émergence de contenus tels que Timelapse et Boomerang d’Instagram, Live et 360° de Facebook nous le dit.

Commencez à les expérimenter, en insérant des éléments capables de donner vie aux messages, tels que des GIF animés, des comptes à rebours et des images dynamiques. Dans notre dernier ebook, vous trouverez un guide complet des animations, incluant les meilleures pratiques, les erreurs à ne pas commettre et des directives pour intégrer les différents formats dans le courrier électronique, en optimisant leur visualisation.

  • Réalité visuelle de la narration

Je n’ai pas besoin de vous dire comment les moyens de communication sur les réseaux sociaux affectent également les autres canaux, les plus traditionnels. C’est pourquoi l’approche en temps réel typique d’un utilisateur social devrait également être pleinement adoptée par les marques. Avoir du contenu en temps réel est maintenant la pratique, et les gens attendent la même immédiateté des marques.

A une époque où tout le monde a son smartphone avec lui, il est nécessaire que la marque publie des photos plus rapidement que les autres, afin d’encourager son partage et de dominer une conversation tendancieuse.

Si parfois une photo prise avec votre smartphone peut suffire, il est bon d’avoir des professionnels sous la main pour les moments clés de votre marque, afin de pouvoir offrir un point de vue privilégié sur les autres spectateurs, de sorte que les images et vidéos officielles soient de meilleure qualité que celles produites par les fans.

2. Blogging d’invités

La contribution de vos contributeurs internes sur les sites et blogs externes peut être énorme. Ce qui est certain, c’est que votre entreprise dispose d’experts dans des domaines spécifiques, avec une grande expérience, une réputation et une expertise qui peuvent être mises à profit sur le web et les médias sociaux. Alors pourquoi ne pas les inciter, avec un contenu de qualité, à contribuer sur des canaux médiatiques extérieurs à votre entreprise ?

L’Institut de marketing de contenu est celui qui nous a parlé de la qualité des blogs d’invités : l’année dernière, il a constaté que la plupart de leur trafic provenait de messages d’invités. Qu’est-ce que cela signifie traduit en chiffres ? 58 pistes et 73 recettes provenant de la stratégie marketing.

Pouvoir disposer de contributeurs – en qui d’autres personnes ont confiance et demandent des conseils sur le secteur – contribue également à positionner la marque, en particulier auprès des groupes d’utilisateurs qui seraient difficiles à atteindre uniquement par le biais du contenu des canaux officiels. Voici donc quelques conseils pour les blogueurs invités. Le contenu signé par les experts et les dirigeants de votre entreprise doit être:

  • La stratégie ne doit pas être autoréférentielle

L’autoréférence est le pire ennemi de la plupart des stratégies de marketing de contenu : rien ne va plus loin qu’une approche qui part du principe que celui qui parle d’une offre extraordinaire en magasin, le meilleur sur le marché, a les meilleures compétences, etc. etc.

  • Très formateur

Précisément parce que le but est d’éduquer, d’informer et de diffuser, il est important que le contenu soit soigné dans les moindres détails, ce qui apporte un bénéfice réel et efficace à l’utilisateur. Écrire juste pour écrire, produire un contenu qui, une fois ouvert, se révèle vide et inutile est inutile.

  • Sélectionné avec soin

En fonction de votre public (réel et potentiel) : il est essentiel de choisir le bon canal. Ne visez pas la quantité, mais plutôt la qualité.

  • Ecrit par les bonnes personnes

Cela peut sembler trivial, mais il n’est pas certain que tout le monde puisse être la bonne personne pour faire du blogage d’invités. Il est important qu’en plus de son expérience et de ses compétences, le contributeur qui rédigera les messages ait des compétences en communication et en rédaction.

  • Divulguer en interne

Avec des commentaires et des suggestions provenant notamment de l’équipe de vente. Une fois publiés, ils peuvent également devenir un outil formidable, uniquement pour les vendeurs, à utiliser dans une stratégie de Social Selling avec des prospects et des leads. Ils pourraient également déclencher un cercle vertueux de dialogue et d’échange de voix.

3. 5 outils de soutien au contenu

Certains d’entre eux vous seront déjà connus, d’autres seront les premiers dont vous entendrez parler. Il existe cinq outils différents pour soutenir les agences et les entreprises dans leurs activités de marketing de contenu, tant pour les activités de communication interne qu’externe.

  • Smarp

Le premier se connecte au blog invité dont nous avons parlé plus haut. C’est une application très utile pour les projets qui visent à impliquer davantage de salariés d’une entreprise. Un outil qui vous permet de travailler sur la défense des employés, c’est-à-dire de stimuler les employés à générer des conversations et de l’intérêt sur leurs canaux sociaux autour de sujets spécifiques, comme s’ils étaient de véritables influenceurs.

L’utilisation de l’application est très simple : une fois le compte créé, vous pouvez afficher le contenu que vous souhaitez transmettre directement dans le flux de l’équipe, afin qu’il soit visible par tous. Pour partager le contenu des plateformes sociales avec chaque employé, il suffira de les relier aux profils individuels créés sur Smarp.

Ne pouvait manquer l’élément de la gamification (compétition entre collègues en collectant des points à convertir en argent pour une œuvre de charité) et celui de l’analyse, pour avoir un aperçu du niveau d’implication et de performance.

  • Anders Pink

C’est une application conçue pour gérer et partager efficacement le contenu lié à chaque sujet.

Une fois que vous avez connecté votre compte Twitter à l’application, vous pouvez sélectionner les sujets qui vous intéressent : vous verrez le meilleur contenu apparaître sur le web par rapport aux sujets sélectionnés. De nombreuses sources sont sélectionnées lors de la recherche, de sorte que les articles pertinents des blogs ou des petits sites seront affichés.

  • Inoreader

C’est une autre application pour découvrir, partager et lire le meilleur qui est publié sur le web. Ce n’est pas un simple lecteur RSS comme les autres, c’est une véritable communauté de conservation de contenu.

Voulez-vous rester au courant de l’actualité, des voyages ou de tout ce qui touche au monde du marketing ? Il vous suffit de sélectionner ces sections dans le tableau de bord, et vous aurez accès à une multitude d’informations et d’articles liés à ces sujets.

Tout le contenu est ensuite facilement partagé sur les médias sociaux, avec la possibilité de stocker tout le contenu pour une durée illimitée et de garder une trace de toute l’activité.

  • Buffer for business

Cet outil est une plateforme de gestion des médias sociaux qui vous permet de programmer du contenu sur différentes plateformes. La fonction « Buffer for business » vous permet d’élargir l’équipe, puisque vous pouvez ouvrir jusqu’à 25 comptes, qui peuvent être ajoutés dans la section « Membres de l’équipe ».

Vous pouvez également attribuer un niveau à chaque membre de l’équipe, opter pour la fonction « Approbation requise » qui permet aux membres de l’équipe de suggérer uniquement le contenu à transmettre, ou la fonction « Accès complet aux messages » qui les rend autonomes et capables de programmer les messages au nom d’autres personnes. La version Business permet également d’accéder à analitycs.

  • Triberr

Triberr est une véritable tribu, au sein de laquelle vous pouvez trouver d’autres blogueurs, discuter avec eux et vous soutenir mutuellement en partageant leur contenu. Pour l’instant, il semble être le meilleur outil de blogage.

Avec Triberr, vous pouvez programmer automatiquement le contenu que vous souhaitez publier sur différents comptes sociaux : il suffit de configurer les paramètres en envoyant le contenu du blog à des tribus spécifiques créées ou liées, puis d’attribuer des comptes sociaux pour partager le contenu de chacun.

À chaque nouvelle publication d’un billet de blog, celui-ci apparaîtra dans la tribu et les membres de la tribu pourront partager le contenu directement via leur tableau de bord. Une action qui stimule le partage mutuel et donc la possibilité de construire une relation entre les membres de la communauté, dont chacun peut bénéficier.

Une leçon sur le marketing de contenu

Pour explorer tous les aspects du marketing de contenu – de la curation, la programmation à la diffusion – nous ne pouvons que recommander le cours de marketing de contenu de la Ninja Academy, pour lequel nous offrons une réduction de 10%.