Les réseaux sociaux, ces incontournables de la communication digitale

Le jargon qui caractérise la communication aujourd’hui est de plus en plus influencé par le monde numérique ! Parmi tous les mots les plus couramment utilisés, on trouve le mot SOCIAL. En fait, en faisant une recherche très rapide, en écrivant le mot social sur google.it, on obtient environ 3 milliards 770 millions de résultats !

Analyse de l’utilisation du mot social, la référence la plus immédiate concerne le réseau social (239 millions de résultats), les médias sociaux (1 milliard et 250 millions) et la stratégie sociale (573 millions). En tout cas, chacune de ces combinaisons de mots, nous conduit à des activités liées au web, dans certains cas au web marketing et dans d’autres à la communication au sens le plus général du terme.

Le réseau social : un besoin assisté par la technologie

Les réseaux sociaux représentent aujourd’hui les lieux où les gens passent une grande partie de leur vie, tant professionnelle que privée, et plus ils sont utilisés, plus ils seront répandus ! Leur succès et leur diffusion s’enracinent dans des pensées et des considérations assez éloignées. Selon Aristote, l’homme est un « animal social », absolument incapable de vivre isolé des autres individus et son besoin de s’associer avec d’autres hommes ne dépend pas exclusivement de causes matérielles mais principalement du fait qu’en tant qu’individu extérieur à la communauté, il ne serait pas en mesure de réaliser sa nature la plus intime, à savoir le développement et l’exercice de la raison.

Les réseaux sociaux sont donc l’outil par lequel les gens s’expriment et le lieu où ils passent une grande partie de leur temps pour se réaliser selon leur propre nature. La technologie encourage et accélère ce processus de diffusion toujours plus large et plus profond. Par exemple, il suffit de penser que facebook compte plus de 1,7 milliard d’abonnés avec un accès au moins mensuel à la chaîne ! Nous parlons du 3ème pays par population au niveau planétaire!

Comment améliorer l’exploitation des réseaux sociaux ?

Compte tenu de ces considérations, il est facile de dire que savoir utiliser correctement ces outils, permet d’améliorer son approche des relations et de la communication avec pour conséquence que chaque individu a aujourd’hui plus qu’hier de grandes possibilités de mettre en valeur ce qu’il est capable de faire.

Les sociaux sont donc un outil, parmi tant d’autres, mais certainement un outil très puissant pour construire une identité de marque, de nouvelles affaires et bien plus encore. Pour ce faire, il est cependant nécessaire de suivre une série de règles fondamentales, utiles pour obtenir de bons résultats, mais surtout nécessaires pour ne pas faire de dégâts, déjà, car de grandes puissances, de grandes responsabilités naissent ! Voici donc quelques conseils:

  • Ne cibler les sociaux qu’après avoir compris leur mécanisme;
  • N’utiliser les sociaux qu’après avoir consacré suffisamment de temps à leur gestion;
  • Définir précisément les cibles à qui parler, en évaluant le choix des sociaux notamment par rapport à leur présence sur la chaîne;
  • Utiliser un ton de voix qui soit durable même en dehors de la chaîne ;
  • Evitez autant que possible les sujets hors limites (Religion et Politique tout d’abord), utiles uniquement pour générer des flammes inutiles;
  • Disposez d’un budget suffisant pour soutenir votre stratégie;
  • Coordonnez les activités sociales avec vos stratégies web, au cas où vous auriez un blog ou d’autres canaux sociaux ou d’autres plateformes de contenu.

Sur la base de ces quelques conseils, il est possible d’envisager différentes méthodologies et différentes approches de l’utilisation des réseaux sociaux, pour autant que vous choisissiez soigneusement le but final et les objectifs intermédiaires des activités que vous avez l’intention d’entreprendre. Il est certain qu’une utilisation correcte des socials vous permet d’obtenir de grands résultats, non seulement en termes de visibilité, mais aussi en termes de génération de prospects, d’augmentation du chiffre d’affaires, etc., mais vous devez être prêt à faire face au bon approfondissement et suffisamment ouvert pour stocker les mécanismes.