Comment gérer le flou en photographie de produits ?

photographie de produits

Le flou est un problème fréquent que l’on rencontre en matière de photographie d’objet fixe. Il peut être dû à de nombreux facteurs. Il peut s’agir des réglages de l’appareil, de la stabilisation de celui-ci, ou à une mise au point approximative. Dans tous les cas, comment arriver à éviter le flou en photographie ? Éléments de réponses !

L’utilisation des outils de stabilisation

Les facteurs qui peuvent justifier une photo floue sont de divers ordres. Un léger tremblement du photographe suffit à affecter le rendu final de la photo. Entre dédoublement des contours de l’image et autres détails qui impactent la qualité de la photo, il sied d’adopter certaines astuces.

L’utilisation des outils de stabilisation est l’une de ses astuces. De plus en plus, les appareils utilisés par un photographe professionnel sont dotés de stabilisateur, à la faveur de l’évolution technologique dans l’univers de la photographie. Certains appareils sont par exemple équipés de stabilisateur d’image intégré qui détecte et corrige automatiquement les flous de bougé.

Ce système électronique permet alors la compensation des petits mouvements du photographe. Sur les modèles plus avancés d’appareils, est disponible la stabilisation à cinq axes, permettant des photographies à main levée, à vitesse lente.

En outre, il faut dire que lorsque le photographe améliore sa prise en mai, de l’appareil, il s’assure de pouvoir réaliser des photos impeccables. En photographiant à bout de bras par exemple, il est possible d’avoir une photo floue, étant donné que l’appareil n’est pas stable. Sur fr.packshot-creator.com, il est possible d’en savoir plus à ce sujet.

L’augmentation de la vitesse d’obturation et l’homogénéité de l’environnement lumineux

L’augmentation de la vitesse d’obturation est liée à la règle de l’inverse focale. Son principe est simple. Pour une focale réglée à 18 mm par exemple, la règle de l’inverse focale stipule que la vitesse d’obturation ne doit pas être en dessous de 1/18s. Cela permet d’optimiser la qualité de l’image. À noter toutefois que la règle de l’inverse focale n’est d’application que si le photographe est stable. S’il est en mouvement, il est alors opportun d’augmenter la vitesse.

L’intégration des systèmes de stabilisation de plus en plus intégrés sur les appareils rend la règle de l’inverse focale quelque peu désuète. Lorsque la stabilisation est activée, il y a possibilité de descendre en dessous de cette limite, ceci selon le type de stabilisation et d’appareil photo.

Le trépied est une technique qui permet de stabiliser l’appareil photo, et favoriser des poses de 1/45 jusqu’à des dizaines de secondes, sans générer de flou de bougé. Dans un cas pareil, plus besoin de recourir au stabilisateur de l’appareil. Dans certains studios photo spécialisés dans la photographie e-commerce, il existe un environnement lumineux homogène et stable, qui garantit la qualité de l’image. Il s’agit d’environnement dont la luminosité est comparable à la lumière du jour, favorisant un réglage optimal de l’appareil, et la photographie de produits complexes.

Choisir le bon collimateur et le bon mode autofocus

La plupart des photographes professionnels, lorsqu’ils débutent en photographie e-commerce, ont tendance à utiliser le mode de mise au point automatique. Sur la base de calculs et d’analyses, l’appareil définit lui-même la zone à privilégier en termes de netteté. L’utilisation d’un collimateur unique offre l’avantage de la précision et de la rapidité. On parle aussi de collimateur central, de sorte que lors de la prise de petits objets en studio photo, la profondeur du champ est réduite.

Par ailleurs, il est essentiel de définir un mode autofocus optimal, selon le sujet ou l’environnement à photographier. En prenant l’exemple de la photographie d’objets statiques, la mise au point ponctuelle suffira à obtenir un rendu satisfaisant. L’utilisation d’une ouverture plus petite est également une astuce pour obtenir des vues de qualité. À cela, s’ajoute la technique qui permet de garder le piqué optimal. Elle est utilisée en macrophotographie pour la prise de vue de pierres précieuses, de diamants, et de mécanismes d’horlogerie. Elle consiste en l’utilisation de l’Hyperfocus.